mairais1Les marais de Wavrechain-sous-faulx ou ceux de Wasnes-au-bac paraissent paisibles et reposants. Mais, comme un peu partout dans les marais d'Ostrevant,  ces étangs et marais sont dit-on marqués par une légende qu’il est bon de conter à quelques jours d’Halloween : celle de Marie Grauette. Explications...

On raconte qu’un être étrange, mi femme – mi poisson hante ces lieux. Ce serait la sorcière "Marie Grauette". Injustement condamnée et exécutée, elle revient dans les marais pour faire peur aux enfants et les faire disparaitre dit-on aussi… A Wasnes-au-bac ou Wavrechain, et globalement dans les marais de la Sensée et du Vieil Escaut, on évoque cet être étrange, cette sorcière Marie Grauette. Elle vient hanter les lieux pour attirer les enfants au fond de l'eau.

" Marie Grauette saque les infants au fond de l’iau
aveque sin groé qu’alle a toudis dins s’main"

(Marie Grauette tire les enfants au fond de l'eau avec son grauet qu'elle a toujours en main)

Le mythe est tenace, sans doute parce qu'il est également bien utile : les parents font encore aujourd'hui référence à Marie Grauette pour éloigner les jeunes enfants des endroits les plus dangereux du marais.

Wavrechain, Wasnes ... cette Marie Grauette a un certain don d’ubiquité puisqu’on l’évoque aussi, exactement avec les mêmes caractéristiques, dans d'autres marais comme ceux de Saint-Omer notamment…

mairais1

On associe également Marie Grauette aux puits, toujours avec cette volonté d'en écarter les enfants de peur qu'ils y tombent. Bernard Coussée(1), le grand spécialiste régional des contes et légendes du Nord-Pas de Calais l'évoque en citant cette phrase : "ne va plus jamais tout  près de ch'puche, marie grauette elle va t'saquer d'in avec son grauet" (ne va plus jamais tout près du puits, marie grauette va t'attirer dedans avec son grauet). Autre méfait de cette Marie Grauette : s'attaquer aux enfants qui ne cessent de pleurer. "elle va dins ches masons pour cacher à braillards" souligne Bernard Coussée.

Le mot « grauette » est associé au "graué" ou "grauet" : c’est, dans le vocabulaire patois de l’Ostrevant, le Rouchi, le terme utilisé pour désigner une fourche à 3 ou 4 dents recourbées servant à enlever le fumier. Le verbe « grauer » signifie aussi «griffer». Cela laisse penser que le bâton de la sorcière des marais n’est pas un balai, mais un graué….

Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba.

Passeur d'Histoire. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

(1). Almanach des gens du Nord 2018. CPE Editions. 

Voir également :

→ Un livre : Marie-Grauette et le Nekker de Bergues  https://www.babelio.com/livres/Messiant-Marie-Grauette-et-le-Nekker-de-Bergues/332416

→ L’hôtel de Ville d'Arques (62) et sa marie grauette : http://www.labelimage.fr/?p=4845

→ Une partie de la bibliographie de Bernard Coussée : https://www.amazon.fr/Bernard-Couss%C3%A9e/e/B001K71ATM