wavrechain sous denain leglise et le chateau CP 1904A Wavrechain-sous-Denain, une église et, à ses cotés, un château dominaient le paysage urbain. Il n'en reste rien. La première est détruite dans les années soixante, et le second est brulé par les allemands en 1915...

Une église et un "château"...

Une église est édifiée en 1840. Elle est située à l'emplacement d'une ancienne église édifiée quant à elle vers 1600 (et brulée en 1818). La construction de cette nouvelle église est menée à l'initiative du maire du village et propriétaire du château qu’il avait fait bâtir juste à côté : Aimé-Joseph Deslinsel (1810-1876) et financée par son épouse (Adeline Josèphe Brouillard) (1).

wavrechain sous denain leglise et le chateau CP 1904 

L'église est fermée au culte en 1906 (en application de la loi de 1905). La flèche du clocher de l'église subit la foudre en 1910 et s'effondre. Le clocher est arasé jusqu'à hauteur du toit de l'église en 1912.

"En 1914, la chapelle est rachetée par les descendants Deslinsel" avance La Voix du Nord (aout 2016). Mais, dans les années 60, l'édifice, en ruines, est totalement détruit. En 1989, la municipalité fait nettoyer cet espace et y élève un petit kiosque.

wavrechain sous denain3

wavrechain 2011

wavrechain sous denain chateau du vicomte de brebieres detruit par les allemands CP 13 JUIN 1919 

Quant au château, il est lui aussi détruit mais par un incendie provoqué par les allemands le 21 juin 1915 (et non en 1918 comme souvent évoqué). Ce "château Deslinsel" avait été construit dans la première moitié du XIXe siècle dans l'une des plus grandes fermes d'Ostrevant et ancienne cense monastique. Une autre demeure est reconstruite et devient, un temps, la propriété de la famille de meunier Doisy-Houdart ( qui exploite alors l’un des deux moulins de Denain).

(1) Aimé-Joseph Deslinsel avait été maire de Wavrechain-sous-Denain, tout comme son père, Jean-Baptiste Deslinsel. Son frère, Adolphe Deslinsel (1806-1868) l'avait été également, mais à Denain.

Dudzinski150© Francis Dudzinski-Ozdoba.

Passeur d'Histoire. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..