IMAG5863C'était en 2018... Le 2 juillet 2018, la SNCF suspendait -  provisoirement -, les travaux de démolition du bâtiment d'accueil voyageurs de la Gare de Bouchain. Et cela, dans l'attente de la décision de la Direction Régionale aux Affaires Culturelles (DRAC), chargée d'instruire le dossier d'inscription du batiment, à l'inventaire des Monuments Historiques. L'avis de la DRAC était attendu pour la 30 aout 2018. Rappel des faits, photos et Vidéos.

La forte médiatisation, le poids de la pétition nationale, le soutien très actif de grandes associations nationales de défense du Patrimoine et de multiples personnalités, et naturellement, l'action décisive menée le lundi 2 juillet 2018 par le Collectif "Sauvons et valorisons la Gare de Bouchain" : tout cela additionné  a conduit la SNCF a suspendre, provisoirement, la démolition de la Gare de Bouchain.

Cette démolition était bel et bien décidée par la SNCF : c'est l'entreprise Renard, basée à Escaudain qui en avait obtenu le marché ( elle avait accumulé sur place du matériel et deux nacelles spécialisées dans ce type d'opération).

Le 2 Juillet 2018 : la démolition est stoppée, in extremis

IMAG5863

En occupant le parvis de la Gare de Bouchain, toute la journée du lundi 2 juillet 2018 (dès 6 heures du matin !) , les membres du Collectif citoyens Bouchain et environs "Sauvons et valorisons la Gare de Bouchain" (soutenus par des cheminots membres de la CGT et de SUD Rail venus en nombre sur place) parviennent à obtenir de la SNCF l'engagement de non destruction - provisoire - de la gare.

Une première étape décisive.

Mais la menace de la démolition subsiste, puisque la SNCF annonce vouloir attendre la décision de la Direction Régionale aux Affaires Culturelles (DRAC), chargée d'instruire le dossier d'inscription du batiment, à l'inventaire des Monuments Historiques.

Autrement dit, si la DRAC émet un avis négatif, l'opérateur ferroviaire saisira cette "opportunité" pour relancer le chantier de la démolition.

 

Le journal régional de France 3 du lundi 2 juillet 2018


Lire aussi : La gare de Bouchain et sa halle ferroviaire : Monuments historiques.


 

le journal régional de France 3 du mercredi 4 juillet 2018

IMAG5876 2

Dès le lendemain, 3 juillet 2018, le matériel et les deux nacelles sont retirées...

Prochaine étape : le 30 aout 2018 : la DRAC devrait annoncer sa décision, quant à l'inscription, ou non, de la Gare de Bouchain à l'inventaire des Monuments Historiques.

Le combat pour sauver la Gare de Bouchain + la halle ferroviaire est mené par un collectif Intercommunal d'habitants de Bouchain-Hordain-Lieu Saint Amand et environs, soutenu très activement par de grandes associations nationales et locales de défense du patrimoine comme la Fondation du Patrimoine, la SPPEF-Sites & Monuments, Le Geste d'Or, Bouchain Patrimoine, l'APMF Nord, ou encore la Fédération Patrimoine Environnement. Ajoutons également le soutien des maires des communes d'Hordain et de Lieu-Saint-Amand, ainsi que celui du député Fabien Roussel ou de l'ancien sénateur maire de Cambrai, Jacques Legendre.

Francis Dudzinski-Ozdoba. Passeur d'Histoire (*). Contact et Facebook.

(*) auteur du livre Denain Bouchain. Histoire d'un bassin industriel. Editions Sutton.